Aller au contenu principal

Les cuivres de l’OSR

dimanche

11.02.2024

11:00 — Conservatoire de musique de Genève

Série Musique de chambre
Musique de chambre

Mécène

Le programme

Julia HeirichCharles Pierroncor

Olivier BombrunGiuliano SommerhalderGabriel QuinteroClaude-Alain BarmazLaurent Fabretrompette

Matteo de LucaAlexandre FaureVincent Métraillertrombone

Raphaël Lemairetrombone basse

Ross Knighttuba

Giovanni Gabrieli

Canzona noni toni a 12, arrangement pour ensemble de cuivre (Eric Crees)

Johann Sebastian Bach

Chorals N° 5 et N° 12, BWV 248, arrangement pour ensemble de cuivres (Giuliano Sommerhalder)

Concerto Brandebourgeois N° 3 en sol majeur BWV 1048, arrangement pour ensemble de cuivres (Christopher Mowat)

William Byrd

The Earle of Oxford's March, arrangement pour ensemble de cuivres (Elgar Howarth)

John Glenesk Mortimer

Suite parisienne, pour cuivres graves

Billy Strayhorn

Lush Life, arrangement pour sextuor de cuivres (Pete Smith)

Anthony Plog

Contrasts, pour 5 trompettes

Joseph Haydn

Surprise Variations sur un thème de Haydn, arrangement pour ensemble de cuivres (Paul Haart)

La musique

C’est le grand Giovanni Gabrieli qui ouvrira logiquement les feux de ce concert festif pour les cuivres. Maître de chapelle de la basilique Saint-Marc de Venise, il utilisa les particularités architecturales du lieu en installant les musiciens dans les deux loges pour les chœurs se faisant face, créant ainsi une spatialité saisissante dans ses fameuses Canzone. La stéréophonie est donc née aux alentours de 1585 ! Mais il y aura bien d’autres merveilles et surprises au cours de cette matinée avec une transcription du Troisième Concerto Brandebourgeois de Bach et des arrangements d’œuvres de William Byrd et Joseph Haydn. Le jazz ne sera pas en reste avec la chanson Lush Life du compositeur afro-américain Billy Strayhorn, un standard qui sera repris par de très nombreux musiciens. Après la Bruckner Etude d’Enrique Crespo en hommage à un compositeur qui savait si bien écrire pour les cuivres, on découvrira l’œuvre la plus récente de ce programme, Contrastes pour 5 trompettes, composée en 2014 par le compositeur américain Anthony Plog. Un programme insolite qui en dit long sur la curiosité et l’éclectisme de nos musiciens.

OSR Live

video thumbnail

Johannes Brahms

Symphonie N° 3 en fa majeur op. 90

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 17 mai 2018 à/au Teatro Colón de Buenos Aires, Cerrito 628

video thumbnail

Richard Dubugnon

Arcanes symphoniques, pour grand orchestre

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 09 décembre 2015 à/au Victoria Hall, Genève

Temps forts

Abonnements