Aller au contenu principal

directeur musical et artistique

Un lien fort avec la Suisse

Reconnu pour ses interprétations, en particulier celles des œuvres de Mahler, auxquelles il accorde force, clarté ainsi qu’une ampleur intellectuelle et émotionnelle, Jonathan Nott est invité en 2014 à diriger les musiciens de l’Orchestre de la Suisse Romande dans la Septième Symphonie de Mahler. Cette première rencontre très prometteuse aboutit aussitôt à sa nomination comme directeur musical et artistique de l’OSR dès janvier 2017. La collaboration entre Jonathan Nott et l’OSR a été reconduite il y a peu, et ce pour une durée indéterminée prenant cours en septembre 2021.

Cette nouvelle perspective accentue les objectifs de l’OSR, en ayant la volonté d’offrir la musique classique à tous les habitants de la région d’une part et au-delà des frontières suisses d’autre part. C’est depuis Genève, ville internationale par excellence, qu’il emmène les musiciens de l’OSR « en mission d’ambassadeurs » lors de tournées en Espagne (2017), en Amérique du Sud (2018) et en Asie (2019).

Avec le souhait de renforcer les liens étroits entre l’OSR et le Grand Théâtre de Genève, Jonathan Nott y dirige une nouvelle production d’Il Barbiere di Siviglia de Rossini (2017) et récemment une production en live-streaming de Pelléas et Mélisande de Debussy. Parmi les projets en préparation, citons Elektra de Strauss (2022) ainsi que deux productions reportées suite à la pandémie: Parsifal de Wagner mis en scène par Ulrich Rasche et Saint François d’Assise de Messiaen dans une mise en scène d’Adel Abdessemed.

Le parcours de Jonathan Nott débute lors d’études d’analyse musicale et de composition à l’Université de Cambridge qu’il intègre en tant que «choral scholar» à St. John’s College; il étudie le chant et la flûte au Royal Northern College of Music de Manchester et la direction d’orchestre au National Opera Studio de Londres. Il entame sa carrière aux opéras de Francfort et de Wiesbaden où il se consacre à un répertoire couvrant toute la diversité du genre théâtral à savoir les œuvres majeures du répertoire lyrique (y compris le cycle complet du RING de Wagner), mais également Sondheim, l’opéra contemporain et le ballet.

Sa passion pour la musique contemporaine le mène à une étroite collaboration avec l’Ensemble Modern et à partager des contacts qui s’inscrivent dans la durée tant sur le plan artistique que personnel, avec des compositeurs avant-gardistes des années 60 tels György Ligeti, Luciano Berio, Pierre Boulez, Helmut Lachenmann, Karlheinz Stockhausen ainsi que la plupart des compositeurs de sa propre génération.

Dès 1997 des liens privilégiés se tissent avec la Suisse: durant ses cinq années en tant que chef principal de l’Orchestre symphonique de Lucerne, il prend une part active dans la période inaugurale du nouveau KKL. L’année 2007 annonce une collaboration importante avec le Festival de Lucerne: il dirige Répons de Boulez avec l’Ensemble Intercontemporain, dont il assure la direction musicale de 2000 à 2003, il est «artiste étoile» en 2007, dirige l’Orchestre symphonique de Bamberg dans des versions concert du cycle complet du RING de Wagner en 2013 et Falstaff de Verdi en 2015, et s’y produit avec l’Orchestre de la Suisse Romande en 2018. Il est invité à diriger les Alumni de l’Orchestre du Festival de Lucerne en été 2022.

De Bamberg à Tokyo

De ses seize années durant lesquelles il dirige plus de 670 concerts en tant que chef principal de l’Orchestre symphonique de Bamberg entre 2000 et 2016, on retiendra son objectif de faire vivre la musique et les traditions de l’orchestre de manière aussi vaste que possible. Il instaure les séries d’artistes en résidence, effectue annuellement des tournées internationales de première importance avec l’ensemble de l’orchestre, participe en 2015 à une semaine en résidence au Festival d’Édimbourg pendant laquelle l’orchestre présente cinq concerts dont Tristan et Isolde de Wagner, interprète Pli selon Plide Boulez aux Berlin Musik Festwochen, son enregistrement de la Symphonie No 9de Mahler se voit octroyer le Prix Midem en 2010, il crée une production de l’Isola disabitata de Haydn dans une mise en scène et des décors de l’illustre designer allemand Peter Schmidt; en outre il initie le Gustav Mahler Conducting Competition, conçu pour donner un soutien personnalisé avec les encouragements nécessaires aux futures générations de chefs et cheffes mondialement reconnus. Un retour à Bamberg pour une série de concerts est prévu à l’automne 2021.

«Take a risk!» que l’on pourrait traduire par «Osez!» est le slogan inspiré par Jonathan Nott qui résonne sur les t-shirts promotionnels de la saison 2019 de l’Orchestre symphonique de Tokyo, l’une des formations les plus innovantes au Japon, dont Jonathan Nott est le directeur musical depuis 2012. Son premier contrat de trois ans est directement reconduit pour une période de dix ans, à savoir jusqu’à la fin de la saison 2025-26. Durant la pandémie en 2020, l’Orchestre symphonique de Tokyo est le premier orchestre à donner un concert en direct que dirige son directeur musical par l’intermédiaire d’une vidéo préenregistrée. L’année 2021 marque le 75e anniversaire de l’orchestre.

Parmi ses grands objectifs en matière d’éducation musicale, insistons sur le partage des connaissances et l’inspiration qu’il souhaite transmettre à de jeunes artistes. Jonathan Nott accomplit un engagement de longue haleine auprès de la Junge Deutsche Philharmonie dont il est le chef principal depuis 2014. Il est également régulièrement invité à diriger le Gustav Mahler Jugendorchester et l’Orchestre des Jeunes en Bavière.

ENREGISTREMENTS

Jonathan Nott offre un vaste catalogue d’enregistrements très acclamés parmi lesquels l’intégrale des œuvres pour orchestre de Ligeti avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, l’ensemble des œuvres symphoniques de Schubert et de Mahler avec l’Orchestre symphonique de Bamberg qui font partie de son contrat à long terme d’enregistrements en SACD avec le label suisse TUDOR, et Das Lied von der Erdeavec l’Orchestre philharmonique de Vienne et Jonas Kaufmann pour SONY. Les enregistrements live avec l’Orchestre symphonique de Tokyo comprenant des œuvres de Bruckner, Strauss et Beethoven sont sortis sous le label japonais OCTAVIA.

Toujours curieux des développements technologiques en matière d’enregistrement, il entretient la collaboration étroite de l’Orchestre de la Suisse Romande avec le label PENTATONE. Un premier enregistrement en «multi-channel 9.1 Auro 3D» avec des œuvres de Claude Debussy, Richard Strauss et György Ligeti reflétant l’héritage musical français, allemand et contemporain de l’orchestre est paru en 2018. D’autres parutions de CDs sont prévues en 2021: un programme symphonique autour du thème de « Pelléas et Mélisande » avec des œuvres de Schoenberg et une nouvelle suite symphonique de Jonathan Nott basée sur l’opéra de Debussy, ainsi qu’un programme avec le pianiste Francesco Piemontesi dans des œuvres de Ravel, Schoenberg et Messiaen.

«S’il pouvait, il exprimerait sans fourcher dix idées à la fois et il vivrait trois vies en une sans ressentir la fatigue.»  Rocco Zacheo, La Tribune de Genève, 20.02.2021

Passionné de communication et de transmission, Jonathan Nott réalise en 2020 une série de cinq sessions de répétitions en live-streaming avec l’OSR explorant le répertoire de la musique classique et l’art de diriger, dont un enregistrement multimédia paraîtra au printemps 2022.

Actuellement, il consacre du temps à la rédaction d’un ouvrage autour des symphonies de Mahler, faisant état de ses recherches au travers de maints détails et de références à son expérience en tant que chef.

Jonathan Nott détient l’Ordre du Mérite de la Bavière ainsi que l’Anneau d’Honneur de la Ville de Bamberg (2011).

Gustav Mahler Symphony No 8, TUDOR 7102
«This reading ofthe Eighth makes a perfect climax to its Mahler cycle under its Solihull-born conductor, who is surely one of the most underestimated musicians on the planet. The opening movement, that unquestioned affirmation of faith in redemption, is frantically ecstatic and unstoppable in its impetus, while the second (and last) movement’s setting of the final scene of Goethe’s Faust is beautifully paced.»  Stephen Pettitt, The Sunday Times, 20.10.2013

La presse en parle

«Jonathan Nott, der neue Chefdirigent in Genf, wurde in seiner Zeit in Bamberg lange unterschätzt. Jetzt darf und kann er Dank diesem Lockdownstreaming der ganzen Welt vordirigieren, und er zeigt es großartig: zugreifend verträumt, treibend weltverloren, romantisch modern, klangsinnlich strukturalistisch. Nott kann solche Antagonismen leicht und selbstverständlich herstellen. Die braucht es für den Pelléas, und deshalb ist seine Lesart durchgehend magisch.»
Reinhard J. Brembeck, Süddeutsche Zeitung, 19.01.2021

Message Saison 2021-22

"C’est pour pouvoir communiquer et transmettre ma passion pour la musique ainsi que son extraordinaire pouvoir rassembleur que je suis devenu musicien. Chaque concert est un événement unique qui ne peut être vécu qu’une fois. Un concert de l’Orchestre de la Suisse Romande, c’est une expérience collective que chacun vit intérieurement.

Un concert est une expérience vivante, puissante et touchante aussi bien pour le public que pour les musiciens et pour moi-même.

Nous défendons des valeurs d’ouverture, de créativité et d’excellence. Chacun est le bienvenu, connaisseur ou néophyte, pour vivre ensemble ces instants musicaux. Cette saison sera le parfait équilibre entre œuvres connues et moins connues comme le Concerto pour violon d'Elgar ou les créations."

Jonathan Nott, directeur musical et artistique, mars 2021

Crédits photo : Claude Bornand, Philippe Christin, Barbara Luisi, Simon van Boxtel

Jonathan Nott Live

video thumbnail

Richard Strauss

Ein Heldenleben (Une vie de héros) op. 40

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 08 mai 2018 à/au Teatro Colón de Buenos Aires, Cerrito 628

video thumbnail

Johannes Brahms

Symphonie N° 3 en fa majeur op. 90

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 17 mai 2018 à/au Teatro Colón de Buenos Aires, Cerrito 628

video thumbnail

Maurice Ravel

Boléro, pour orchestre

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 15 novembre 2017 à/au Victoria Hall, Genève

video thumbnail

Ludwig van Beethoven

Symphonie N° 6 - dite "Pastorale"

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 26 novembre 2018 à/au Victoria Hall, Genève