Aller au contenu principal

artiste en résidence

Frank Peter Zimmermann

Frank Peter Zimmermann est largement considéré comme l'un des plus grands violonistes de sa génération. Il s'est produit avec tous les grands orchestres du monde, parmi lesquels l'Orchestre philharmonique de Berlin, avec lequel il a fait ses débuts en 1985 avec Daniel Barenboim ; l’Orchestre philharmonique de Vienne, avec lequel il a joué pour la première fois en 1983 avec Lorin Maazel à Salzbourg ; l'Orchestre royal du Concertgebouw, tous les orchestres de Londres, ainsi que tous les grands orchestres américains.

Frank Peter Zimmermann est régulièrement invité dans tous les grands festivals de musique, notamment le Festival de Salzbourg et les festivals d'Édimbourg et de Lucerne.

Avec Antoine Tamestit, alto, et Christian Poltéra, violoncelle, il a fondé le Trio Zimmermann. Ces dernières saisons, il a donné des récitals avec le pianiste Martin Helmchen.

Au fil des ans, Frank Peter Zimmermann s'est constitué une impressionnante discographie pour EMI Classics, Sony Classical, BIS Records, Ondine, Hänssler, Decca, Teldec et ECM. Il a enregistré pratiquement tous les grands concertos du répertoire, allant de Bach à Ligeti, en passant par Dean et Pintscher, les six sonates solo d'Eugène Ysaÿe, les 24 Caprices de Paganini et l'intégrale des sonates pour violon et piano de Bach et de Mozart.

Il est actuellement en train de terminer un enregistrement de toutes les sonates pour piano et violon de Beethoven avec Martin Helmchen.

Né en 1965 à Duisburg, en Allemagne, Frank Peter Zimmermann a commencé à jouer du violon avec sa mère à l'âge de 5 ans. Il a étudié avec Valery Gradov, Saschko Gawriloff et Herman Krebbers.

Il joue sur un violon Antonius Stradivari de 1711, "Lady Inchiquin", qui lui est aimablement fourni par la Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen de Düsseldorf "Kunst im Landesbesitz".

 

Vidéos

Message de saison 2021-22

video thumbnail

Frank Peter Zimmermann

Artiste en résidence 2021-22

Artistes en résidence

Saisons précédentes

Malgré le début de la pandémie de Covid-19, nous avons eu le plaisir d’entendre le talentueux Francesco Piemontesi tout au long de la saison 2020 – 21. Artiste en résidence à l’Orchestre de la Suisse Romande, il a été également invité cette saison à l’Orchestre philharmonique de Berlin et au Symphonique de Vienne avec Lahav Shani, au NDR Elbphilharmonie Orchestre, ainsi que plusieurs orchestres américains.

Piemontesi a inauguré le tout premier Festival OSR à Genève-Plage aux côtés de Jonathan Nott avec une représentation du Concerto pour piano et orchestre en sol majeur de Ravel. Puis les deux artistes se sont retrouvés pour un concert en streaming des Oiseaux exotiques de Olivier Messiaen et une deuxième représentation du Concerto pour Piano de Ravel. Enfin, le Concerto pour piano d’Arnold Schoenberg s’ajoute à ces deux œuvres qui feront l’objet d’un enregistrement de Pentatone à venir en 2022.

Francesco Piemontesi s’est également produit avec les chefs d’orchestre Daniel Harding et Manfred Honeck. Pour plus de détails, consultez nos archives de concert.

Premier compositeur en résidence invité par l'OSR : Saison 2019-20

Yann Robin appartient à ces rares compositeurs d’aujourd’hui qui semblent concevoir leur création (aussi intense, exigeante, énigmatique soit-elle) comme le lieu privilégié d’un partage avec leur public. Après avoir déjà effectué une résidence de trois ans auprès de l’Orchestre National de Lille, il a été durant la saison 2019-2020 l’hôte de l’OSR, pour vous donner l'occasion de découvrir en sa compagnie des œuvres chargées d’une énergie tellurique et d’une profonde poésie sonore. 

En tant que premier compositeur en résidence de l'OSR, Yann Robin nous a livré deux de ses oeuvres au cours de la saison, bien avant la crise sanitaire. Il cherche à repousser les limites de la technique pour créer de nouvelles sonorités, afin d'induire de nouvelles sensations chez l'auditeur. 

Ses oeuvres : 

Quarks, pour violoncelle et grand orchestre (création suisse) 

Vertigo, pour contrebasse solo