Aller au contenu principal

artiste en résidence

SAISON 2022-23

Marc Perrenoud

En trio, en solo ou au sein du groupe Aksham, il a ­démontré qu’il était, plus qu’un pianiste virtuose, un compositeur jamais à court d’idées, habile à varier les paysages introspectifs, les dynamiques et les couleurs. (Télérama) 

Pianiste de jazz reconnu, Marc Perrenoud est le cofondateur et directeur artistique du festival Les Athénéennes, à Genève. Il forme un trio avec Marco Mueller, à la contrebasse, et Cyril Regamey, à la batterie. Ensemble, ils ont fait plus de 500 concerts dans plus de 60 pays. Il a également créé et co-dirige avec le trompettiste français David Enhco et la chanteuse albanaise Elina Duni, un nouveau quintet, Aksham, dont le premier disque est sorti en février 2019 sur le label français NOME. Il enseigne à la Haute école de musique à Genève.  

Né en 1981 à Berlin, Marc Perrenoud commence le piano à six ans, à Zurich, puis au Conservatoire de Lausanne (HEMU) dont il sort diplômé en 2004. Il gagne plusieurs concours dont le Montreux Jazz Chrysler Award en 2003, la bourse Friedl Wald, Zurich en 2005, ainsi que le prix du meilleur soliste au International Jazz Festival Bern en 2006. Il est également finaliste du concours international de jazz de la Défense, à Paris, en 2006. En 2010, il remporte avec le Marc Perrenoud Trio le concours ZKB Jazzpreis.

Que ce soit en solo, en trio ou avec le groupe Aksham, Marc Perrenoud joue avec plusieurs formations et se produit dans de nombreuses salles de concerts et festivals à travers le monde comme le Montreux Jazz Festival, le Jazz at Lincoln Center, le Snug Harbor, Ronnie Scott’s, le London Jazz Festival, le Buenos Aires International Jazz Festival, le Jazz in Marciac, parmi tant d’autres. Il se produit également dans les plus grandes villes chinoises (Pékin, Shanghai, Hong Kong et Hangzhou et à Taipei en/au Taiwan).

Voir plus...

Prochains concerts

Claude Debussy

Rhapsodie pour clarinette et orchestre en si bémol majeur

Duke Ellington

'New World A-Comin', pour piano et orchestre

Richard Strauss

Don Quichotte, poème symphonique op. 35

voir plus

Marc Perrenoud

Tribute to Chick Corea feat. OSR

voir plus

Morton Gould

Tap Dance Concerto

Marc Perrenoud

Concerto pour piano jazz et orchestre (commande OSR - première mondiale)

voir plus

Artistes en résidence

Saisons précédentes

Frank Peter Zimmermann est largement considéré comme l'un des plus grands violonistes de sa génération. Il s'est produit avec tous les grands orchestres du monde, parmi lesquels l'Orchestre philharmonique de Berlin, avec lequel il a fait ses débuts en 1985 avec Daniel Barenboim ; l’Orchestre philharmonique de Vienne, avec lequel il a joué pour la première fois en 1983 avec Lorin Maazel à Salzbourg ; l'Orchestre royal du Concertgebouw, tous les orchestres de Londres, ainsi que tous les grands orchestres américains.

Frank Peter Zimmermann est régulièrement invité dans tous les grands festivals de musique, notamment le Festival de Salzbourg et les festivals d'Édimbourg et de Lucerne.

Pour plus de détails, consultez nos archives de concert.

Malgré le début de la pandémie de Covid-19, nous avons eu le plaisir d’entendre le talentueux Francesco Piemontesi tout au long de la saison 2020 – 21. Artiste en résidence à l’Orchestre de la Suisse Romande, il a été également invité cette saison à l’Orchestre philharmonique de Berlin et au Symphonique de Vienne avec Lahav Shani, au NDR Elbphilharmonie Orchestre, ainsi que plusieurs orchestres américains.

Piemontesi a inauguré le tout premier Festival OSR à Genève-Plage aux côtés de Jonathan Nott avec une représentation du Concerto pour piano et orchestre en sol majeur de Ravel. Puis les deux artistes se sont retrouvés pour un concert en streaming des Oiseaux exotiques de Olivier Messiaen et une deuxième représentation du Concerto pour Piano de Ravel. Enfin, le Concerto pour piano d’Arnold Schoenberg s’ajoute à ces deux œuvres qui feront l’objet d’un enregistrement de Pentatone à venir en 2022.

Francesco Piemontesi s’est également produit avec les chefs d’orchestre Daniel Harding et Manfred Honeck. Pour plus de détails, consultez nos archives de concert.

Premier compositeur en résidence invité par l'OSR : Saison 2019-20

Yann Robin appartient à ces rares compositeurs d’aujourd’hui qui semblent concevoir leur création (aussi intense, exigeante, énigmatique soit-elle) comme le lieu privilégié d’un partage avec leur public. Après avoir déjà effectué une résidence de trois ans auprès de l’Orchestre National de Lille, il a été durant la saison 2019-2020 l’hôte de l’OSR, pour vous donner l'occasion de découvrir en sa compagnie des œuvres chargées d’une énergie tellurique et d’une profonde poésie sonore. 

En tant que premier compositeur en résidence de l'OSR, Yann Robin nous a livré deux de ses oeuvres au cours de la saison, bien avant la crise sanitaire. Il cherche à repousser les limites de la technique pour créer de nouvelles sonorités, afin d'induire de nouvelles sensations chez l'auditeur. 

Ses oeuvres : 

Quarks, pour violoncelle et grand orchestre (création suisse) 

Vertigo, pour contrebasse solo