Aller au contenu principal

Jonathan Nott

direction

liste des artistes
Jonathan Nott

S’il est un chef qui retient l’attention de nos jours, c’est sans aucun doute Jonathan Nott, l’actuel directeur musical et artistique de l’Orchestre de la Suisse Romande : en l’observant et en l’écoutant,nous sommes témoins d’un talent exceptionnel qui invite les musicien-ne-s mais également le public, à le suivre dans un parcours où des mondes à priori opposés, forment une osmose entre des émotions profondes et une réflexion intellectuelle rigoureuse.

Par le choix de ses programmes qu’il puise dans un répertoire symphonique qui s’étend de Schubert et Bruckner à Mahler et Chostakovitch jusqu’aux confins de la création dans l’univers de la musique contemporaine qu’il pratique depuis plusieurs décennies aux côtés de compositeurs aussi célèbres que complices, tels Györgi Ligeti, Luciano Berio, Pierre Boulez, Helmut Lachenmann, Karlheinz Stockhausen ainsi que les compositeurs-rices de sa propre génération, Jonathan Nott partage avec un charisme constant une expérience musicale et humaine de haut niveau.

Ce sont ces qualités qui ont mené récemment à la reconduction de sa collaboration avec l’Orchestre de la Suisse Romande pour une période indéterminée. En outre, ses connaissances et sa compréhension du répertoire lyrique, contribuent à renforcer les liens entre l’OSR et le Grand Théâtre de Genève, où ses interprétations se démarquent par un style musical infaillible, profondément émouvant et spirituel.

Tout au long de sa carrière riche et variée, il a dirigé la majorité des orchestres et formations contemporaines renommés de notre époque ainsi qu’un nombre impressionnant de solistes, avec lesquels il a enregistré pour les firmes TUDOR, SONY, le label japonais OCTAVIA et plus récemment en collaboration avec l’OSR, en « multi-channel 9.1 Auro 3D », pour PENTATONE, avec des œuvres de Claude Debussy, Richard Strauss et György Ligeti reflétant l’héritage musical français, allemand et contemporain de l’orchestre, paru en 2018. Un deuxième enregistrement comprenant un programme symphonique autour du thème de « Pelléas et Mélisande » avec des œuvres de Schönberg et une nouvelle suite symphonique de Jonathan Nott basée sur l’opéra de Debussy, publié fin 2021 fait l’objet de nombreux éloges et est acclamé par la critique internationale; il a récemment reçu le Preis der deutschen Schallplattenkritik. La publication d’un troisième CD avec la participation du pianiste Francesco Piemontesi dans des œuvres de Ravel, Schoenberg et Messiaen est prévue dans le courant de 2022.

Au Japon, où il bénéficie d’une réputation comparable à celle d’une pop star, Jonathan Nott assure depuis 2012 la position de directeur musical du Tokyo Symphony Orchestra où la créativité tant artistique que technologique au service de la musique s’est démontrée sous une forme exceptionnellement innovante en ces temps de pandémie.

Une des préoccupations principales de Jonathan Nott est la transmission de son expérience et le soutien aux générations futures. L’inspiration qu’il éveille chez les jeunes musicien-ne-s s’affirme par son rôle au sein de la Junge Deutsche Philharmonie où il aura été chef principal pour une durée de dix années d’ici la fin de son mandat en 2024, ainsi qu’auprès du Gustav Mahler Jugend Orchester où il est régulièrement invité à diriger. Par ailleurs, il a initié le Gustav Mahler Conducting Competition, conçu pour encourager et soutenir les chef-fe-s mondialement reconnus de demain.

Actuellement il consacre son temps libre à la réalisation d’un ouvrage multimédia autour des symphonies de Mahler, faisant état de ses recherches au travers de maints détails et de références à sa longue expérience en tant que chef.

« Jonathan Nott, der neue Chefdirigent in Genf, wurde in seiner Zeit in Bamberg lange unterschätzt. Jetzt darf und kann er Dank diesem Lockdownstreaming der ganzen Welt vordirigieren, und er zeigt es großartig: zugreifend verträumt, treibend weltverloren, romantisch modern, klangsinnlich strukturalistisch. Nott kann solche Antagonismen leicht und selbstverständlich herstellen. Die braucht es für den "Pelléas", und deshalb ist seine Lesart durchgehend magisch. »Reinhard J. Brembeck, Süddeutsche Zeitung, 19.01.2021
 

Gustav Mahler Symphony N° 8, TUDOR 7102
« This reading ofthe Eighth makes a perfect climax to its Mahler cycle under its Solihull-born conductor, who is surely one of the most underestimated musicians on the planet. The opening movement, that unquestioned affirmation of faith in redemption, is frantically ecstatic and unstoppable in its impetus, while the second (and last) movement’s setting of the final scene of Goethe’s Faust is beautifully paced. »Stephen Pettitt, The Sunday Times, 20.10.2013

Voir d'autres musiciens

OSR Live

video thumbnail

Jonathan Nott | Sergey Khachatryan

Concerto pour violon et orchestre

Enregistré le 30 juillet 2020 à/au Victoria Hall, Genève

video thumbnail

Ludwig van Beethoven

Symphonie N° 4 en si bémol majeur op. 60

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 30 juillet 2020 à/au Victoria Hall, Genève