Aller au contenu principal

Quintettes pour piano et vents

dimanche

10.12.2023

11:00 — Conservatoire de musique de Genève

Série Musique de chambre

Musique de chambre

Mécène

le programme

Simon Sommerhalder
hautbois

Dmitry Rasul-Kareyev
clarinette

Afonso Venturieri
basson

Jean-Pierre Berry
cor

Ivani Venturieri
piano

Wolfgang Amadeus Mozart
Quintette pour piano et vents en mi bémol majeur KV 452

Ludwig van Beethoven
Quintette pour piano et vents en mi bémol majeur op. 16


la musique

Les deux compositeurs jouèrent eux-mêmes la partie de piano de leur Quintette pour piano et vents, tous deux écrits dans la même tonalité de mi bémol majeur. Mozart disait, en 1784, que c’était « la meilleure œuvre de sa vie ». C’était aussi la première écrite pour cette formation. Avec son mélange de virtuosité et de profondeur, elle est d’une richesse infinie et donne, comme le fera le jazz plus tard, la possibilité à chaque instrumentiste de s’exprimer en montrant bien haut son talent. Avec ce chef-d’œuvre sans équivalent, Mozart parvient au summum de son art. Le jeune Beethoven le prendra d’ailleurs en modèle lorsqu’il compose son propre Quintette op. 16 en 1796, allant jusqu’à utiliser un thème de Don Giovanni, l’air de Zerline « Batti, batti, o bel Masetto », dans le deuxième mouvement. Toujours farceur, il s’amusa au dépend de ses interprètes lors d’une audition à Munich où il improvisa toutes sortes de variations dans le dernier allegro, empêchant les autres musiciens de jouer alors qu’ils mettaient continuellement leurs instruments à la bouche. Karl Czerny qui fit la même chose quelques temps plus tard se fit vertement réprimander par Beethoven…



OSR Live

video thumbnail

JONATHAN NOTT

Direction

Yvonne Naef

mezzo-soprano

György Ligeti
Poème symphonique, pour cent métronomes

Johann Sebastian Bach
Komm süsser Tod (orchestration Leopold Stokowski)

Gustav Mahler
Kindertotenlieder, pour mezzo-soprano et orchestre

Enregistré le 21 janvier 2021 à/au Victoria Hall, Genève

video thumbnail

Johannes Brahms

Symphonie N° 4 en mi mineur op. 98

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 22 mars 2017 à/au Victoria Hall, Genève