Aller au contenu principal

Martha Argerich

piano

liste des artistes
Martha Argerich
© Adriano Heitman

Invitée permanente des plus prestigieux orchestres et festivals d’Europe, du Japon, d’Amérique et d'Israel, Martha Argerich compte parmi les plus grandes pianistes de sa génération. Si son tempérament la porte vers les œuvres de virtuosité des XIXe et XXe siècles, elle refuse de se considérer comme spécialiste. Son répertoire est très étendu et comprend aussi bien Bach que Bartok, Beethoven, Schumann, Chopin, Liszt, Debussy, Ravel, Franck, Prokofiev, Stravinski, Shostakovitch, Tchaikovski, Messiaen.

Née à Buenos Aires, Martha Argerich étudie le piano dès l’âge de cinq ans avec Vincenzo Scaramuzza. Considérée comme une enfant prodige, elle se produit très tôt sur scène. En 1955, elle se rend en Europe et étudie à Londres, Vienne et en Suisse avec Seidlhofer, Gulda, Magaloff, Madame Lipatti et Stefan Askenase. En 1957, Martha Argerich remporte les Premiers Prix des concours de Bolzano et de Genève, puis en 1965 le concours Chopin à Varsovie.

Sa discographie a fait l’objet de nombreuses récompenses, comme le Grammy Award pour les Concertos de Bartok et Prokofiev avec Charles Dutoit ou le Gramophon – Artist of the Year. Parmi ses derniers enregistrements, on compte les Concertos N01 et N03 de Beethoven (Grammy Award) ainsi que les Concertos N020 et N025 de Mozart avec Claudio Abbado, récital de Berlin avec Daniel Barenboim (Mozart, Schubert, Stravinsky), un disque de lives à Buenos Aires avec Daniel Barenboim, consacré à Schumann, Debussy, Bartok, et un disque en duo avec Itzhak Perlman consacré à Schumann, Bach, Brahms.

Martha Argerich a reçu de nombreuses distinctions, dont « The Order of the Rising Sun, Gold Rays with Rosette » (pour sa contribution au développement de la culture musicale et son soutien aux jeunes artistes) par le Gouvernement Japonais et le prestigieux Prix « Praemium Imperiale » par l’Empereur Japonais en 2005.

Voir d'autres musiciens

OSR Live

video thumbnail

Jonathan Nott | Sergey Khachatryan

Concerto pour violon et orchestre

Enregistré le 30 juillet 2020 à/au Victoria Hall, Genève

video thumbnail

Ludwig van Beethoven

Symphonie N° 4 en si bémol majeur op. 60

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 30 juillet 2020 à/au Victoria Hall, Genève