Aller au contenu principal

Concerto pour piano et trompette

mercredi

14.02.2024

19:30 — Victoria Hall

Série O

jeudi

15.02.2024

19:30 — Victoria Hall

Série S

vendredi

16.02.2024

19:30 — Fondation Pierre Gianadda, Martigny

Déplacement

Grand Mécène

Le programme

Jonathan Nottdirection

Martha Argerichpiano

Giuliano Sommerhaldertrompette

Igor Stravinski
Tango, pour orchestre

Dimitri Chostakovitch
Concerto pour piano, trompette et orchestre à cordes N° 1 en ut mineur op. 35

Wolfgang Amadeus Mozart
Symphonie N° 41 en ut majeur KV 551, dite 'Jupiter'

La musique

Né, comme notre soliste Martha Argerich, en Argentine, le tango s’est répandu sur toute la planète en devenant une des musiques les plus populaires. Cela n’a pas échappé à Stravinski qui en composa un dès son arrivée aux États-Unis. Créé en 1941 par Benny Goodman, le Tango de Stravinski, on s’en doute, ne suit pas vraiment la tradition, mais prend au contraire des chemins de traverse dans une atmosphère créée de toutes pièces. Le néoclassicisme mis à la mode par Stravinski semble être parvenu jusqu’aux oreilles du jeune Chostakovitch lorsqu’il composa son Concerto pour piano No 1 auquel il adjoint une trompette solo malicieusement parodique. Le ton persifleur et l’humour débridé de Chostakovitch règnent en maître sur ce concerto devenu au fil des ans une de ses œuvres les plus jouées. « Modèle immortel et idéal de la symphonie » pour Mendelssohn, l’ultime Symphonie No 41 de Mozart, intitulée Jupiter par un imprésario anglais qui avait le sens de la formule, étonne toujours par la perfection de son écriture. Sa portée poétique, son dynamisme, sa science du contrepoint en font tout simplement un des plus grands monuments de la musique occidentale.

OSR Live

video thumbnail

Richard Dubugnon

Arcanes symphoniques, pour grand orchestre

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 09 décembre 2015 à/au Victoria Hall, Genève

video thumbnail

JONATHAN NOTT

Direction

Yvonne Naef

mezzo-soprano

György Ligeti
Poème symphonique, pour cent métronomes

Johann Sebastian Bach
Komm süsser Tod (orchestration Leopold Stokowski)

Gustav Mahler
Kindertotenlieder, pour mezzo-soprano et orchestre

Enregistré le 21 janvier 2021 à/au Victoria Hall, Genève

Temps forts

Abonnements