Aller au contenu principal

Capuçon et l'OCL

mercredi

15.02.2023

19:30 — Victoria Hall

série O

le programme

Orchestre de Chambre de Lausanne
orchestre

Renaud Capuçon
direction & violon

Serge Prokofiev

Symphonie N° 1 en ré majeur op. 25, dite 'Classique'

Maurice Ravel

Tzigane, rhapsodie de concert pour violon et orchestre

Hector Berlioz

Rêverie et Caprice, romance pour le violon avec accompagnement d'orchestre op. 8

Gabriel Fauré

Pelléas et Mélisande, suite op. 80

Maurice Ravel

Ma mère l’Oye, cinq pièces enfantines pour orchestre


la musique

Chantre de la modernité, Prokofiev écrivit sa Symphonie 'Classique' en tentant de composer sans le recours du piano. Connaissant parfaitement la technique de Haydn, il imagine une œuvre en s’inspirant de son style. C’est aussi une gageure qui a poussé Ravel à écrire une pièce à la manière des violonistes hongrois. D’abord destinée pour le violon et le piano luthéal, la rhapsodie Tzigane est ensuite orchestrée par le compositeur comme pour faire revivre «la Hongrie de ses rêves».

Composée pour un élève du grand violoniste Rodolphe Kreutzer (mort à Genève en 1831 rappelons-le), Rêverie et Caprice est une des rares pièces concertantes de Berlioz qui utilise ici un air non retenu de son opéra Benvenuto Cellini.

Pelléas et Mélisande, le drame de Maeterlinck, fit fureur au tournant du XXe siècle et fut aussitôt mis en musique par plusieurs compositeurs dont Fauré, auteur d’une musique de scène pour des représentations, en anglais, à Londres.

Ayant toujours gardé une âme d’enfant, Ravel écrivit Ma Mère l’Oye d’après cinq contes pour ses petits amis Jean et Mimi, il en tira plus tard une suite d’orchestre et un ballet.



les salles

OSR Live

video thumbnail

Modest Moussorgski

Une Nuit sur le Mont Chauve

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 30 novembre 2018 à/au Victoria Hall, Genève

video thumbnail

Maurice Ravel

Valses nobles et sentimentales, pour orchestre

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 09 décembre 2015 à/au Victoria Hall, Genève