Aller au contenu principal

Veuillez consulter gtg.ch pour toutes les représentations

Don Carlos

Opéra de Giuseppe Verdi

vendredi

15.09.2023

18:00 — Grand Théâtre de Genève

Grand Théâtre de Genève
Opéra & Voix

Partenaire artistique

jeudi

28.09.2023

18:00 — Grand Théâtre de Genève

Grand Théâtre de Genève
Opéra & Voix

Partenaire artistique

Le programme

Marc MinkowskiDirection musicale

Lydia SteierMise en scène

Chœur du Grand Théâtre de Genèvechœur

Orchestre de la Suisse Romandeorchestre

Opéra de Giuseppe Verdi
Livret de Joseph Méry et Camille du Locle d’après Don Carlos de Friedrich von Schiller
Version française en cinq actes, créée le 11 mars 1867 à Paris
Dernière fois au Grand Théâtre de Genève dans la version parisienne en 1962-1963

Nouvelle production

Distribution
Direction musicale Marc Minkowski
Mise en scène Lydia Steier
Scénographie et vidéos Momme Hinrichs
Costumes Ursula Kudrna
Lumières Felice Ross
Dramaturgie Mark Schachtsiek
Direction des chœurs Alan Woodbridge

Don Carlos, Infant d’Espagne Charles Castronovo (15, 17, 21, 24 & 26 septembre 2023) | Leonardo Capalbo (28 septembre 2023)
Philippe II, roi d’Espagne Dmitry Ulyanov
Élisabeth de Valois Rachel Willis Sørensen
Rodrigue, marquis de Posa Stéphane Degout
La princesse Éboli Eve-Maud Hubeaux
Le Grand Inquisiteur Liang Li
Thibault Ena Pongrac
Un moine William Meinert
Le Comte de Lerme Julien Henric
Une voix céleste Giulia Bolcato
Les Députés de Flandre Raphaël Hardmeyer, Benjamin Molonfalean, Joé Bertili, Edwin Kaye, Marc Mazuir, Timothée Varon

Orchestre de la Suisse Romande
Chœur du Grand Théâtre de Genève

Plus d'information sur le site du Grand Théâtre de Genève gtg.ch

La musique

Après Les Huguenots (2020) et La Juive (2022), le chef Marc Minkowski guidera l'Orchestre pour continuer l’exploration du continent du Grand Opéra français même si la dernière œuvre parisienne de Verdi aura rencontré le succès surtout dans sa forme italienne, elle-même traduite en grande partie du français. Cependant, la version originale retrouve de plus en plus sa place dans le répertoire des maisons lyriques montrant un Verdi qui s’empare avec génie du style de l’opéra français. 

La metteure en scène Lydia Steier, qui nous avait offert Les Indes galantes en 2019, revient cette fois armée d’une fresque sur l’absolutisme et la culture du secret. Dans une société́ dystopique où chaque fait, chaque geste est enregistré et rapporté et peut être utilisé à tout moment contre chacun, les personnages survivent en teintes jaunes.

Loin de la vérité́ et de tout idéalisme, ils sont habités par la peur dans cet univers sombre et claustrophobique où même le roi Philippe II, incarné par la basse russe Dimitry Ulyanov (que l’on retrouve après Guerre et PaixLa Juive et Lady Macbeth de Mtsensk), ne semble pas être seul au pouvoir. Le Marquis de Posa, le célèbre baryton français Stéphane Degout, se transforme en un dangereux politicien chez qui l’opportunisme semble avoir dévoré́ toute trace d’optimisme, de même que chez l’intrigante Princesse Éboli de la mezzo Suisse romande Ève-Maud Hubeaux, étoile montante du firmament lyrique. Le malheureux couple Don Carlos / Élisabeth de Valois sera interprété́ sous ces auspices funèbres par les Étasuniens Charles Castronovo et Rachel Willis-Sørensen.

OSR Live

video thumbnail

Debussy - Ellington - Strauss | Jonathan Nott, Marc Perrenoud, Orchestre de la Suisse Romande

video thumbnail

Maurice Ravel

Valses nobles et sentimentales, pour orchestre

Jonathan Nott

direction

Enregistré le 09 décembre 2015 à/au Victoria Hall, Genève

Temps forts

Abonnements